Découverte du jour – Tony Noël

La rencontre avec Tony Noël

Photo de la rencontre entre Tony Noël et Istraille

Ah, les réseaux sociaux… On a beau les critiquer, mais en fonction de ce que l’on recherche on peut trouver des moments magiques. En 2018, je bloque sur des photos sur un compte Instagram, une photo, puis deux, puis trois, là je me dis, mais qui est ce photographe. Je regarde plus en détail son feed, et je scotch sur l’énergie qu’il trouve dans des poses de danseurs de break ou des ballerines. Je me dis, ah cool, un passionné, comme mo,i qui passe de l’univers street à l’univers classique d’un coup. Je le follow, et continue à suivre son travail, je me met à commenter, car j’adore son taf. Il remarque mes commentaires et regardes mon compte instagram à son tour. Il apprécie mon travail. On se suit pendant un moment, en commentant les publications de l’un et de l’autre…


Puis, il me propose de travailler ensemble. J’aime ces instants où l’on se retrouve entre passionnés, des moments simples sans arrière-pensée, où l’on met en commun son énergie pour en faire une force.
C’est tout ce que j’ai aimé de ma période de graffiti.

Le photographe Tony Noël

Tony a tout apprit seul, à force d’acharnement, il arrive à s’épanouir dans son activité par sa vision street des choses, vous avez un aperçu de son travail sur site : www.tonynoel.com ou sur son compte www.instagram.com/tony_noel. Il shoot beaucoup de danseurs de hip-hop, ce qui lui permet d’intégrer le collectif de Street-off fondé par Ali «Lilou» Ramdani, voici leur site : www.street-off.com

Doucement, il s’ouvre sur la danse globale, avec de la danse classique et de la danse contemporaine. Il met en pratique toutes ses connaissances liées aux photos street, qu’il applique dans tous les domaines auquel il touche. Anisi, dans ses photos de danseusse de ballet, on trouve une ambiance forte et brute. En opposition à l’univers lisse de la danse classique.

Avec beaucoup d’ambitions, Tony Noël va réussir a imposer son style dans tous les domaines qu’il va toucher, en bref, un photographe à suivre !

Clémence au Centre Pompidou – ©Tony Noël
Walid Boukabache au musée des Confluences – ©Tony Noël
©Tony Noël
Photo au Mob Hotel – ©Tony Noël
Photo au Mob Hotel – ©Tony Noël

Une collaboration

Comment mieux mettre à profit deux énergies que par le biais d’une collaboration?… En juillet 2018, Tony expose au Mob Hotel de Lyon, il est déjà entouré de plusieurs artistes, et me sollicite pour les rejoindre pour cette expo.

Pour cette exposition, le thème est, les photos de Tony, chaques artistes donnent son interprétation de son travail. Vous pouvez voir, ci-dessous, les peintures réalisées pour cette exposition.

Parapluie Rouge – 32,5cm x 50 cm
Assise sur le canapé – 32,5cm x 50cm
Dance, music, Have fun – 32,5cm x 50cm
Extincteur rouge- 32,5cm x 50cm
Courbe de danseuse – 32,5cm x 50cm

Ce fut une super expérience, tant sur l’aspect artistique qu’humain. J’ai pu vraiment sentir le mélange des forces pour en tirer le meilleur. J’ai pu expérimenter, une approche différente et évoluer dans mon travail. Étant admiratif du travail de Tony, je voulais monter le niveau, afin qu’il aime ma vision. Nous avons tous étaient contents de cette exposition, les retours ont été très positifs, avec beaucoup d’encouragements sur le travail global !

Le futur

Le futur se met en place entre lui et moi même, je peux dire une chose, surveillez bien ce qui pourrait arriver… Si tout se concrétise 😉

Toutes les photos de Tony sont réservées par les droits de Tony Noël, merci.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *